Dix petits nègres d’Agatha Christie

dix-petits-negres-912928-250-400Titre : Dix petits nègres

Auteur : Agatha Christie

Pages : 244

Éditions : Le Masque

4ème de couverture

Il se passe quelque chose d’anormal. Les dix personnes conviées sur l’île du Nègre en ont la certitude. Pourquoi leur hôte est-il absent ? Soudain, une voix s’élève, accusant d’un crime chaque invité. Commence alors une ronde mortelle, rythmée par les couplets d’une étrange comptine…

Critique

J’ai reçu ce livre en cadeau en Avril. Cela fait pas mal de temps qu’il était dans ma Wishlist. J’avais vu le film depuis un moment déjà et étant donné que Dix petits nègres est la référence en ce qui concerne Agatha Christie, je me devais de le lire.

Vu que j’avais vu l’adaptation cinématographique, j’ai eu une appréhension, non seulement parce qu’il y a des modifications en ce qui concerne les lieus où se passent l’intrigue, mais surtout parce que j’avais déjà eu un aperçu de sa résolution. Mais honnêtement je n’ai vraiment pas été déçue. C’est le premier livre d’Agatha Christie que je lis (oui j’ai honte) et je comprends maintenant l’engouement pour cette auteure.

L’histoire débute dans un train où l’on a le point de vue des passagers invités à l’île du Nègre. On apprend qu’il ne se connaissent pas mais qu’ils espèrent tous trouver du repos durant ces quelques jours de vacances. Ils sont tous insouciants, même après avoir appris que leur hôte ne pourrait les rejoindre avant le lendemain. Ils prennent conscience de la gravité de leur situation lorsqu’une voix s’élève après leur dîner pour les accuser d’un crime et que le premier nègre disparaît.

Ce livre est addictif. Agatha Christie met en place un scénario passionnant, on cherche le mystérieux hôte avec les invités, et comme eux, on finit par douter de tout le monde, par soupçonner tout le monde. Le huis clos que représente l’île a accentué mon angoisse pendant cette lecture.

Ce n’est pas réellement un point négatif, mais le nombre de personnages (ils sont 10 a arrivés en même temps sur l’île) rend difficile leur mémorisation. Pour ma part, c’est les crimes dont ils ont été accusé qui m’a permis de me rappeler qui était qui.

Conclusion

C’est un livre que je vous conseille fortement, non seulement parce qu’il fait partie des livres qu’il faut absolument avoir lu selon moi, mais aussi parce que c’est une lecture palpitante, qui ne nous laisse pas le temps de nous ennuyer.

Vous pouvez également trouver mon avis sur l’adaptation cinématographique ici.

Sans titre

À bientôt pour une nouvelle chronique !

Lauren.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s