Les Hauts de Hurle-Vent

les-hauts-de-hurle-vent-662Titre : Les Hauts de Hurle-Vent
Auteure : Emily Brontë
Éditions : Le Livre de Poche
Pages : 414
Prix : 5,60 €

4ème de couverture

Les Hauts de Hurle-Vent sont des terres balayées par les vents du nord. Une famille y vivait, heureuse, quand un jeune bohémien attira le malheur. Mr Earnshaw avait adopté et aimé Heathcliff. Mais ses enfants l’ont méprisé. Cachant son amour pour Catherine, la fille de son bienfaiteur, Heathcliff prépare une vengeance diabolique. Il s’approprie la fortune de la famille et réduit les héritiers en esclavage. La malédiction pèsera sur toute la descendance jusqu’au jour où la fille de Catherine aimera à son tour un être misérable et fruste.

Ce roman anglais, le plus célèbre du XIXème siècle à nos jours, a été écrit par une jeune fille qui vivait avec ses sœurs au milieu des landes de bruyère. Elle ne connut jamais cette passion violente ni cette haine destructrice. Elle imagina tout, même le fantôme de la femme aimée revenant tourmenter l’orgueilleux qui l’a tuée.

Critique

Ce livre faisait partie d’une liste de livres à lire absolument que je m’étais faite il y a un certain temps déjà, afin de découvrir des livres qui datent maintenant, mais qui font toujours leur effet. Malgré cela, j’avais déjà entendu l’histoire et elle m’attirait également. Un roman critiquant l’époque et les différences de classes sociales bien trop présentes. Mais aussi une histoire d’amour passionnée entre deux êtres que tout oppose et pour finir une malédiction jetée sur des générations. Avouons que c’est plutôt alléchant, mais j’ai l’impression que j’avais idéalisé cette histoire et c’est ce pourquoi j’ai été quelque peu déçue.

En réalité, j’ai eu affaire à un roman beaucoup plus sombre, non seulement par son vocabulaire et le style de l’auteure mais également une noirceur qui était présente chez chaque personnage, certains plus que d’autres.

Je m’attendais également un côté plus fantastique concernant la vengeance annoncée, un peu du même style que les contes où elle est clairement dite, mais ici on la devine plus, en voyant la déchéance de chacun.

En ce qui concerne les personnages, (qui ont tous le même prénom, ce qui est quelque peu déroutant au début) nous avons celui de Catherine Earnshaw, pour qui j’avais de l’empathie (Cathy aussi d’ailleurs). C’est la seule qui va réellement accepter l’arrivée d’Heathcliff mais c’est aussi celle qui va causer la perte de plusieurs générations en se mariant avec Edgar Linton. En effet Heathcliff va alors se sentir trahi et c’est à partir de là que tout va s’enchaîner, la vengeance, la naissance de nouveaux personnages… La folie, la passion, la mort, la violence psychologique surtout va alors s’abattre sur nos personnages au fil des pages.

Ce qui est impressionnant surtout, avec ce livre, c’est qu’il nous fait éprouver des sentiments contradictoires envers chaque personnage. Tous, à un moment ou à un autre, je les ai apprécié, compris, excusé même, et puis ils agissent d’une manière où on se dit qu’en fait non, ce personnage est complètement détestable. Le pire c’est que ce n’est même pas un point négatif puisqu’au final, on a une véritable évolution du personnage, c’est ce qui rend le récit réaliste, bien que cela est plutôt perturbant de n’avoir aucune sympathie pour eux.

Cependant quelque chose que je suis certaine d’avoir aimé, c’est le choix de la narration. On découvre l’histoire de toute cette famille à travers la bouche d’une personne les ayant côtoyé depuis l’enfance et j’ai trouvé cela plutôt original.

Conclusion

En fait pour vous résumer tout ça, je dirais que c’était une lecture longue et perturbante. Des personnages très bien approfondis mais que je n’ai pas pu aimer. Un roman beaucoup trop sombre, un récit violent qui n’a pas réussi à m’embarquer, mais peut-être que pour vous cela peut être différent. Pour ce livre, je pense que c’est vraiment une question de goût. Il n’y a pas de points négatifs, ni positifs car ce qui m’a dérangé peut peut-être vous plaire…

Sans titre(3)

A bientôt pour une nouvelle chronique !

Marion

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s