Osukateï de Geoffrey Legrand

61EXjxyjloL._SY346_Saga : Osukateï – L’âme de l’Arbre-Mère
Titre : Le seigneur de la branche
Auteur : Geoffrey Legrand
Éditions : Les Editions d’Utoh

Salut ! Nous avons lu ce livre dans le cadre du Prix des Auteurs Inconnus. Il fait parti des cinq sélectionnés dans la catégorie Imaginaire.

Nous vous mettons le lien vers le site juste après. Vous y trouverez tout son fonctionnement les titres des autres sélectionnés, des interviews… N’hésitez pas à aller y faire un tour !

Liens et réseaux sociaux du prix :

Site

Twitter

Facebook

Liens et réseaux sociaux de l’auteur :

Page Facebook

4ème de couverture

J’ignore comment les historiens futurs me jugeront. Me verront-ils comme un despote, un tyran sanguinaire, une folle qui renversa le monde ? Ou bien mes actes auront-ils une telle portée qu’ils rachèteront mes crimes à eux-seuls ? Une chose est certaine, mon nom est gravé si profondément dans le bois de la déesse qu’une éternité serait insuffisante pour l’en effacer. « Fille de Seigneur, Luwise Sofunada est éduquée pour succéder à son père. En ce monde pourtant, nul pouvoir n’est héréditaire. Okateï, l’Arbre-Mère qui couvre la terre, désigne ceux qui auront la charge de protéger ses bourgeons. Luwise doit apprendre les devoirs d’une reine et mériter la confiance de la déesse pour hériter du trône. Mais désire-t-elle réellement cette responsabilité ? Alors que son entourage la pousse dans cette voie, les questions se bousculent. Ses doutes atteignent leur paroxysme lorsque se révèlent une connexion particulière avec la déesse. Un don que certains considèrent de mauvais augure. Les jeunes années de Luwise Sofunada oscillent entre innocence et tragédie, aventure et conspiration. Ce roman d’apprentissage vous emmènera le long des Branches de l’Arbre-Mère, dans les tréfonds de la déesse Plante, à la recherche de l’âme humaine.

Marion : Lors des présélections, j’avoue ne pas avoir eu de grand intérêt pour ce livre. Les premières pages m’avaient quelque peu perdus et c’est avec une certaine appréhension que j’ai commencé ma lecture. Je dois dire que j’en re-sors agréablement surprise.

Critique

L’histoire et les personnages :

Lauren : Je me rappelle que cette 4ème de couverture ne m’avait pas du tout intrigué, et en le relisant aujourd’hui je comprends pourquoi. En effet, elle nous perd un peu en parlant de déesse, d’Osukateï, de bourgeons sans pour autant attiser notre curiosité. Ce sont principalement les dix premières pages de ce livre qui m’avaient donné envie d’en apprendre plus.

Ces dix premières pages nous présentent Nibe qui vient d’être banni. Il semble assez clairvoyant, même si personne n’est convaincu par ce qu’il dit.

Temps passé : Luwise nous raconte ses souvenirs d’enfance et j’ai trouvé cela terriblement long. D’autant plus que je n’en vois pas l’utilité.

Marion : Pour le coup, mon avis diffère de celui de Lauren. Osukateï est rempli de descriptions. Il s’agit probablement de plus de la moitié du livre. Et pourtant, si de base ce n’est pas quelque chose dont j’en raffole, avec celui-ci j’ai passé un très bon moment tout au long de ma lecture.

Et, non seulement, ce livre est plein de description, mais il s’agit également du récit des souvenirs de Luwise. Si au départ, j’ai été quelque peu déroutée, l’auteur fait en sorte qu’on s’y habitue rapidement, et ça ne le rend que plus original. Parce que si la base même n’est pas vraiment différente de ce que l’on peut lire habituellement, ce choix permet de le rendre unique.

En terme d’originalité, on a également l’univers. Leur monde serait situé sur un arbre qui couvrirait toute la surface du monde, mais ça sort tellement de l’ordinaire qu’en dépit des descriptions, je n’ai malheureusement pas réussi à me le représenter dans ma tête. Cependant, cela n’enlève en rien la qualité de l’histoire. Cette dernière est particulièrement complète, on a une intrigue qui prend place dès les premières pages et qui se déroulent petit à petit sous nos yeux ainsi que l’évolution de Luwise qui est parfaitement développée.

L’auteure :

Lauren : Il faut avouer que la plume de l’auteure est particulièrement poétique. Ce livre est vraiment très bien écrit. L’élément central de ce monde étant l’Arbre-Mère, on perçoit rapidement que la nature a une place très importante.

Marion : Par contre, si je dois déplorer quelque chose, c’est que malgré qu’on soit pris dans le livre, le fait qu’il s’agisse d’un récit de vie nous place dans le rôle de spectateur et personnellement lorsque je lis, j’ai besoin de vivre au côté des personnages et c’est ce qui m’a manqué ici. Parce que, même s’il y a de l’action et des rebondissements, on ne le ressent pas de la même manière. Néanmoins, la plume de l’auteur est tellement magnifique et envoûtante, que l’on ne s’ennuie pas et c’est ce qui m’a poussé à tourner les pages. Sans compter l’intrigue autour de Luwise qui attise la curiosité !

Conclusion

Marion : Un livre qui m’a sorti de ma zone de confort mais une très bonne surprise notamment face à une plume de qualité ! Je vous conseille évidemment de le lire, cet auteur vaut le détour.

Vous pouvez retrouver les chroniques des autres membres du jury sur le site du prix pour avoir d’autres avis.

A bientôt pour une nouvelle chronique !

Lauren & Marion


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s